2015 - Interview de Mélanie Gaudry

Index des Interviews des écrivaines et auteurs

Règles du forum
Index des Interviews des écrivaines et auteurs

Texte disponible ici

2015 - Interview de Mélanie Gaudry

Messagepar Terraburg » 14 Mar 2015 19:45

Interview de Mélanie Gaudry
Mars 2015
1613


Vous même :
  • Parlez-nous un peu de vous, votre bio de manière succincte (Nom, pays, ....
    Originaire de Marseille, je n'ai que rarement quitté ma Provence natale. Les écrits de Giono et de Pagnol ont bercés mon enfance et se sont eux qui ont engendrés mon amour pour la littérature. Mon premier roman se situe dans le sud et ce n'est pas un hasard.

  • Comment vous est venue l'idée d'être écrivaine / écrivain ?
    J'écris depuis mon enfance. A dix ans, l'écriture de poèmes jalonnait mon quotidien. A douze, j'ai entamé mes premières nouvelles. Tout s'est fait de façon très naturelle.

  • Est-ce que cette activité dans votre vie a changé le comportement dans votre entourage ? (Par exemple une meilleure appréciation de votre personne, ou de la jalousie)
    Mes proches furent mes premiers lecteurs. Ce sont eux qui ont lu mes écrits en premier. Je pense intimement qu'ils ont sont ravis et qu'ils aimeraient que je continue dans cette voie.

  • Et votre propre comportement a évolué, changé ?
    Pour être honnête, je demeure toujours dans le même état d'esprit. La création est au centre de mon quotidien. Le seul changement est que je me sens plus accomplie.

  • Une mauvaise expérience dans ce domaine ?
    Non, pas pour l'instant. Espérons qu'il n'y en ait pas ...

  • Quelles sont vos projets à termes (Court, moyen et long terme) ?
    Je rédige actuellement un essai sur le roman policier et ses rapports à l'histoire culturelle et sociale d'un pays.

  • Est-ce que vous voudriez faire une carrière de cette activité ?
    Je n'en suis pas encore certaine. L'avenir me le dira.

Au sujet de l'écriture proprement dite :
  • Que signifie être auteur pour vous ?
    Il s'agit de transmettre un peu de soi-même. De laisser un peu de soi à la postérité et quelques traces de son passage sur terre.

  • Dans quelles circonstances vient l'inspiration ?
    Quand je ressens ce que Sartre nommait la nausée et ce que Baudelaire qualifiait de spleen, l'inspiration me vient. C'est grâce à cette mélancolie , prompte à me donner un nombre incalculable de questions existentielles que j'ai besoin de coucher par écrits mes sentiments. Ce sont eux qui sont à l'origine de mes fictions.

  • Un lieu de prédilection pour écrire ?
    Les cafés et les restaurants bondés me donnent l'inspiration. Rien de mieux qu'un cappuccino et qu'un bon bruit de fond pour être productif.

  • Lisez-vous vous-même ou évitez-vous de lire afin de ne pas vous inspirer d'autres auteurs ?
    Je ne lis que des classiques. Balzac, Sartre, ou encore Racine sont mes auteurs favoris. J'ai un mal fou à apprécier le talent des auteurs contemporains à l'exception des prix Nobel , Le Clezio et Modiano en tête.

  • A t'on besoin, pour le début de l’histoire de faits réels même si c'est une fiction ?
    Dans mon cas précis, tout est fictif. Mes récits naissent dans mon imagination. Le réel doit rester à sa place.

  • Que vous apporte l’écriture ?
    Il s'agit pour moi d'une véritable évasion. Une manière de quitter le monde actuel un instant pour rejoindre mes idéaux, ma vie idéale dépourvu de malheurs et de complications.

  • Parmi vos écrits, le texte que vous préférez
    Si je ressens une émotion particulière en relisant tous mes écrits, mon favori demeure celui qui est en cours de correction. Il s'appelle Total Ecran. Il s'agit d'un roman d'anticipation dans la veine de "La planète des singes". J'aime également beaucoup mon premier roman, une œuvre historique sur la Grande guerre dont l'action se situe en Provence. Je vous le recommande vivement d'ailleurs.

  • Aimeriez-vous que vos livres soient adaptés au cinéma ou à la télévision ?
    Comment désirer le contraire? Ce serait hypocrite de prétendre que ce n'est pas un accomplissement de voir son œuvre sur grand ou petit écran.

  • Si vous deviez dire un mot ('dire un mot' est une expression belge, c'est dire quelque chose, pas un seul mot) de vous à un public, ce serait ?
    Venez découvrir mon univers. Je vous attends avec plaisir.

  • Selon vous, une question devrait être ajoutée ?
    Comment vous voyez vous dans dix ans ?
    Heureuse et comblée, au centre de mes ouvrages. Avec un peu de reconnaissance au bout du chemin...

Merci d'avoir répondu à notre interview
Avatar de l’utilisateur
Terraburg
Fondateur
Fondateur
 
Messages: 129
Images: 24
Enregistré le: 09 Avr 2011 11:10
Genre: Non spécifié

Retourner vers Les interviews des écrivaines et écrivains

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités