2015 - Interview de Cécile Duquenne

Index des Interviews des écrivaines et auteurs

Forum rules
Index des Interviews des écrivaines et auteurs

Texte disponible ici

2015 - Interview de Cécile Duquenne

Postby Terraburg » 11 Feb 2015 22:06

Interview de Cécile Duquenne
11/02/2015
1570


Vous même :
  • Parlez-nous un peu de vous, votre bio de manière succincte (Nom, pays, ....
    Bonjour à tous !
    Alors, que dire ? Je suis née en 1988, dans le sud de la France, en Provence plus exactement et à Marseille très précisément. J'ai étudié la langue japonaise à l'université et, actuellement, je suis en doctorat et j'ai débuté une thèse sur la littérature japonaise moderne et contemporaine. Parallèlement, et depuis les années collège, j'écris. Il se passe rarement une journée sans que je me mette à l'ordinateur pour plonger dans mes univers, et voyager, par le biais de la plume... sinon, je fais de la danse classique et jazz depuis toute petite, et j'entretiens une passion dévorante et destructrice pour le thé. C'est ma dope absolue, encore plus que le chocolat !!


  • Comment vous est venue l'idée d'être écrivaine / écrivain ?
    Je ne crois pas qu'on se lève un matin en se disant "tiens, et si je devenais écrivain ?" ^^ Ce n'est pas une "idée" pour moi, on ne choisit pas cette carrière, c'est elle qui s'impose à nous. On choisit d'écrire, oui, mais pas d'en faire son métier. Tout simplement parce qu'au début, on écrit par envie ou par besoin et puis, un jour, on se rend compte qu'on refuse d'arrêter. Parce qu'on ne peut pas. C'est là, c'est en nous, et ça restera toujours en nous.
    Le choix, s'il existe, n'est pas conscient, car l'écriture est comme un virus, et des plus tenaces : il s'attrape et ne nous lâche jamais :)


  • Est-ce que cette activité dans votre vie a changé le comportement dans votre entourage ? (Par exemple une meilleure appréciation de votre personne, ou de la jalousie)
    Non, aucunement. Cela a rendu certaines personnes curieuses, mais n'a rien changé dans la manière dont ils me voyaient. De toute manière, j'avais toujours le nez plongé dans les bouquins étant petite, alors ça ne les a pas tant surpris que ça ;)


  • Et votre propre comportement a évolué, changé ?
    Oui, mais pas vis-à-vis des gens, plutôt vis-à-vis de moi-même. Je suis devenue plus exigeante avec moi-même, plus bosseuse aussi. L'écriture m'a enseigné la rigueur, le plaisir d'un travail qui est aussi votre passion, et elle m'a aussi appris à me mettre dans la peau des autres. Même quand ces autres étaient mentalement et physiquement très éloignés de moi. :)


  • Une mauvaise expérience dans ce domaine ?
    La maison d'édition qui met la clef sous la porte à la veille de la parution de votre tout premier roman... heureusement, j'ai eu de la chance, car le roman a trouvé preneur dans les semaines qui ont suivi. Ça n'était donc pas si dramatique que ça, avec le recul, mais sur le moment, j'étais vraiment au centième dessous ! Je me suis crue maudite. ^^


  • Quelles sont vos projets à termes (Court, moyen et long terme) ?
    Ecrire, écrire, écrire. Rencontrer des lecteurs, des auteurs, y trouver des amis dans les deux rangs.
    Mis à part ça, concrètement, mes projets sont les suivants :
    - terminer la saison 2 de Foulards Rouges, ma série numérique steampunk chez Bragelonne/Snark
    - écrire le premier jet de mon premier roman jeunesse, "Penny Cambriole et l'horloge à voler le temps"
    - écrire la suite de tous mes projets en cours :)


  • Est-ce que vous voudriez faire une carrière de cette activité ?
    Oui, mais je reste réaliste : vivre de l'écriture, c'est le lot de très peu d'élus. Je me "contente" donc de faire carrière dans l'écriture... en parallèle de ma carrière dans l'universitaire :)

Au sujet de l'écriture proprement dite :
  • Dans quelles circonstances vient l'inspiration ?
    Le plus souvent grâce à la musique. J'en écoute tout le temps, que ce soit chez moi, en lisant, en faisant le ménage, ou quand je fais du sport (à la danse !), ou même en voiture (ma boîte à gant est pleine à craquer de CD et de compilations persos).
    Le nombre de fois où j'ai eu de super idées en conduisant, à un stop, et que je ne pouvais pas les noter sur le moment... je vous raconte pas la frustration !! :)


  • Un lieu de prédilection pour écrire ?
    Chez moi, à mon bureau. Tout y est réuni : le calme, la musique, un ordinateur, internet et ma bibliothèque pour les recherches, et surtout... des hectolitres de thé !!


  • Lisez-vous vous-même ou évitez-vous de lire afin de ne pas vous inspirer d'autres auteurs ?
    On ne peut pas se dire écrivain si on ne lit pas à côté. C'est comme un cuisinier qui ne mangerait pas. Comment savoir cuisiner si on n'a aucune notion de ce qui a bon goût ou non ?? :) Donc oui, je lis, et en grande quantité ;) Je lis beaucoup de SF et compagnie, parce que c'est ce que je préfère, et s'il m'arrive de trop m'inspirer, je le remarque généralement assez vite et je corrige le tir...


  • A t'on besoin, pour le début de l’histoire de faits réels même si c'est une fiction ?
    Pas forcément, tout dépend du type d'histoire que vous voulez créer.
    Après, il est de bon ton de s'inspirer du réel en général pour écrire : si vous écrivez l'histoire de quelqu'un de traumatisé par un enlèvement, par exemple, il vous sera utile de lire un témoignage d'une personne qui a subi ce traumatisme. Cela vous permettra de vous glisser dans sa peau et de rendre votre personnage encore plus émouvant, et plus profond !


  • Que vous apporte l’écriture ?
    De la joie au quotidien. Des rencontres. Une hygiène de vie (aussi étrange que cela puisse paraître !). Et beaucoup, beaucoup de belles découvertes !


  • Parmis vos écrits, le texte que vous préférez
    Ouh laaaa, dure question ! Je ne dis pas ça par peur de vexer tel ou tel éditeur, mais parce que c'est vrai : je ne saurais pas vous dire. C'est comme demander à une maman de choisir un seul de ses enfants, je ne peux juste pas, je les adore tous pour des raisons différentes, mais d'un amour égal ^^


  • Aimeriez-vous que vos livres soient adaptés au cinéma ou à la télévision ?
    Carrément oui ! Et même si l'adaptation était nulle, ça me ferait plaisir, parce que ça voudrait dire que quelqu'un a suffisamment apprécié mon travail pour avoir envie de le mettre en images. Et ça, c'est quand même quelque chose de fort !! :)


  • Si vous deviez dire un mot ('dire un mot' est une expression belge, c'est dire quelque chose, pas un seul mot) de vous à un public, ce serait ?
    Je suis une timide qui le cache bien ! J'ai toujours la trouille en société, alors pour compenser et en digne Marseillaise, j'en fais des tonnes ;)


  • Selon vous, une question devrait être ajoutée ?
    Non, c'est parfait :)

Merci d'avoir répondu à notre interview
User avatar
Terraburg
Fondateur
Fondateur
 
Posts: 128
Images: 24
Joined: 09 Apr 2011 11:10
Gender: None specified

Return to Les interviews des écrivaines et écrivains

 


  • Related topics
    Replies
    Views
    Last post

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest

cron