Pute sans parole


Pute sans parole

Messagepar Virginie Vanos » 29 Mar 2014 12:11

Pute sans parole
Le billet d'humeur de Virginie Vanos

1196


Pute sans paroleLa législation belge est tout de même mal fichue : alors que la prostitution est tolérée et nullement pénalisée, la racolage est strictement interdit ! Je suis ébahie de ce manque total de cohérence car, à mon sens, c’est aussi bête que d’autoriser la vente de divers produits de consommation courante, mais d’en interdire formellement toute publicité ! Soyons logique (bien que je sache qu’en Belgique, c’est une vertu relativement rare, surtout chez nos législateurs) : soit on déclare illégales l’une comme l’autre pratique, soit on dépénalise les deux en même temps! Car comment voulez-vous que ces femmes travaillent si elles ne peuvent faire valoir leur entreprise unipersonnelle ?
Mesdames, mesdemoiselles, et même Messieurs, je vais tenter de pallier à cette absurdité bien de chez nous en vous soumettant une grande et nouvelle idée qui vous permettrait d’exercer votre métier de telle manière à rester en phase avec les lois en application.
Organisez de grands cours collectifs de morse (pas l’animal, l’alphabet…) et utilisez les connaissances acquises afin d’appâter le client potentiel en scandant au moyen d’une cuillère à soupe votre message publicitaire ( par exemple, « Tu montes, chéri ? ») sur ce qui vous tombe sous la main (poteau électrique sur votre trottoir habituel, vitrine de votre bar de prédilection, client précédent,…). Seul hic de ce merveilleux système : quiconque aurait envie de vous rendre une petite visite payante serait obligé d’apprendre le morse, ce qui pourrait avoir pour effet de ralentir de façon assez radicale la productivité de votre entreprise.
Par contre, le gros avantage de cette méthode, c’est qu’il y a fort peu de chance que la flicaille comprenne un traître mot de vos successions de sons courts et de sons longs alternés. Déjà, ils ont un mal de chien à aligner en français un mot après l’autre, dans un ordre logique et sans aucune faute d’orthographe, de grammaire ou de prononciation. (J’en veux pour preuve une plainte que j’ai récemment déposée et que l’on avait très gentiment tapé à la machine… J’ai cru halluciner quand j’ai découvert ce qui était supposé être mes propres termes : pas moyen de comprendre ne fût-ce l’idée de base, tant la connaissance de la langue écrite du policier en question était approximative !)
Il y aussi d’autre solutions apparentées qui présentent les même avantages et les mêmes inconvénients que la proposition sus-mentionnée : distribuer des prospectus détaillant vos activités en braille, faire votre blabla publicitaire dans une langue saugrenue telle l’ourdi ou le quetchua, instaurer un code non-verbal qui serait voisin des gestes cryptés que font les entraîneurs de base-ball à leurs joueurs en cours de match…
Bref, les solutions palliatives ne manquent guère, mais nous éloignent définitivement du problème : ne serait-il pas plus simple d’autoriser le racolage dans le périmètre des zones où vous vous livrez, de jour comme de nuit, par tous les temps, été comme hiver, à votre dur labeur si ingrat?
Virginie VanosModèle féminin, 8 ans d'expérience, recherche nouveaux projets photographiques. Je pose tout style et me déplace partout dans le Benelux.
Virginie Vanos
Modèle
Modèle
 
Messages: 51
Enregistré le: 09 Avr 2011 20:05
Localisation: Bruxelles
Genre: Femme

Retourner vers Société belge

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron