La Coccinelle


La Coccinelle

Postby Grand'ry Marylise » 03 Jan 2012 20:07

La coccinelle

La coccinelleBonjour vous qui m’observez.
Vous me reconnaissez ?
Je suis un coléoptère.
Non ! Pas un hélicoptère
Mais une coccinelle.

Pour l’instant je ne suis pas belle.
Inutile de prendre cet air dégoûté.
Apprenez à me regarder.
Dans 21 jours, 21 nuits,
Vous allez être surpris.
Devant vous, je vais me transformer.
Devant vous, je vais me métamorphoser.

Cela se fera en quatre étapes.
Ça vous épate ?
Œuf, larve, nymphe, coccinelle…
Ouvrez bien vos oreilles.
C’est mon existence que je vais vous raconter.
Asseyez-vous sagement et écoutez.

Je suis née à l’envers,
Le nez en l’air,
Ma maman ayant choisi
L’arrière d’une feuille, comme abri.
En dessous de celle-ci, elle nous a laissées,
Tant bien que mal, nous nous y sommes accrochées.

Dans nos jolis œufs orangés,
Cinq jours, nous y sommes restées.
La sortie de notre coquille
Ressemble à un jeu de quilles.
Certaines de mes sœurs s’agrippèrent,
D’autres, malheureusement, tombèrent.
Et me voici, grande d’un millimètre,
J’avance centimètre par centimètre,
Aveugle, seule… mais je n’ai pas peur.

J’ai faim ! Il me faut des pucerons,
Une bonne centaine environ.
Lentement, je les repère
Car j’ai un excellent flair.
Ces gros lourdauds ne bougent pas,
Malgré qu’ils soient deux fois comme moi.

Voyez comme je suis agile,
Le long de ces tiges fragiles.
J’y monte, j’y descends
Et si je percute des méchants,
Je les détruis à coups de mandibules.

Je suis une petite larve courageuse.
Je vais bientôt m’enfermer dans une bulle.
J’en suis bien heureuse
Car je vais m’envelopper
De jolis fils de soie tissée.

Sept jours seulement, il me faudra
Pour qu’une ravissante nymphe, je sois
Si je ne rencontre pas de fourmis
Qui sont nos pires ennemies.
Une petite larve ne pèse pas lourd
Devant une troupe de balourds.

Les fourmis élèvent et protègent les pucerons,
Tandis que nous les mangeons,
D’où tant de discussions.
Mais revenons à mon cocon de soie
Que je vais quitter avec joie
Car pour la première fois,
Je vois.

Une ravissante coccinelle, je suis devenue.
Mes élytres rouges cachent mes ailes menues
Qui me permettront de m’envoler
Vers ton épaule dorée.
Si tu le permets, je m’y reposerai
Et te raconterai
Des histoires de ma Contrée.

Maintenant, suis-je belle ?

Souffle sur mes ailes
Que je monte au ciel.
Je réaliserai tes vœux,
Car je suis la petite bête à Bon Dieu


A bientôt pour une nouvelle histoire.

Marylise
Grand'ry Marylise
 
Posts: 5
Joined: 03 Jan 2012 19:16
Gender: Female
Keywords: Contes

Re: La Coccinelle

Postby Therese Gobbi » 17 May 2012 17:04

comme la praline cette coccinelle a evoluer d un etat a un autre si bien detaille que l envie de voir s est empresser a mon cervaux et je vais chercher ses images ; merci Marise
Therese Gobbi
 
Posts: 21
Images: 0
Joined: 15 Jun 2011 23:09
Gender: Female

Re: La Coccinelle

Postby Grand'ry Marylise » 20 May 2012 12:34

Ahahah! Quel plaisir vos petits messages

Merci Cela me ferait plaisir de vous voir sur mon blog et d'y poser vos avis

Bon dimanche

Marylise
Grand'ry Marylise
 
Posts: 5
Joined: 03 Jan 2012 19:16
Gender: Female
Keywords: Contes


Return to Atelier d'écriture

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 0 guests

cron