l'OVNI du 15 août


l'OVNI du 15 août

Messagepar Peter » 10 Avr 2011 20:03

L'OVNI du quinze août15 août 2004

Lance poussa la porte vitrée du bureau du directeur. Celui-ci était en train de téléphoner. En dépit de son impatience il attendit patiemment en tenant ses clichés à la main que l'autre ait raccroché.

- Monsieur le directeur, je vous amène les photos dont je vous avais parlé.
- Fermez la porte....
- Il y en a quatre....
- Lance, fermez cette porte, bon sang.

Il était resté comme un idiot dans l'embrasure, tout ce temps. Il finit par comprendre l'agacement du patron.

- Ah oui, l'air conditionné...
- Vous trouvez qu'il ne fait pas déjà assez chaud comme ça ?
- C'est vrai qu'il fait assez chaud.

Il referma soigneusement la porte vitrée et fit face au directeur devant le bureau, se racla la gorge puis attaqua.

- J'ai pu avoir les quatre clichés. Un gars que je connais, qui était en vacances là-bas, un certain Jacques Benveniste. Comme il avait un scanner et on a pu les avoir très rapidement par messagerie électronique.

Il les posa les photos sur la table avec, comme un joueur de Pocker qui dévoile son jeu. Le directeur les examina avec une moue. Lance continua.

- Voilà. Il était sept heures du matin. Il n'y avait évidemment pas grand monde sur la plage à cette heure là, mais quatre types ont eu le temps de sortir leur appareil. Deux photos ont été prises de fenêtres d'immeubles en bord de mer. L'engin a pris toute la plage de la Baule en enfilade. Elle mesure sept kilomètres. Puis selon des types il se serait en quelque sorte dématérialisé en survolant Pornichet.
- Dématérialisé ?
- Euh... oui... dématérialisé.

Il était dix heures du matin. Les bureaux étaient assez calmes.

- J'ai pensé que ....
- Vous avez pensé quoi ?
- Qu'on pourrait envoyer là-bas les types de FR3 Nantes avec une équipe légère. En une heure ils pourraient être sur place, faire des interviews de témoins. Il y en aurait dans les deux cent. Vous avez vu les clichés ?

Le directeur les contempla de nouveau un à un, en les reposant sur le bureau comme des cartes à jouer

- Sur une, on voit vraiment bien les détails. Je crois qu'on a rarement eu des photos aussi détaillées, aussi nettes. Regardez. On voit l'espèce de cockpit, sur le dessus, où une lueur semble briller. Et puis il y a cette inscription, sur la paroi, qui ressemble à une lettre cyrillique. Pour la lueur, j'ai vérifié, ça ne peut pas être un reflet de la lumière du soleil. En dessous on voit nettement une espèce de protubérance qui semble comme collée dessus. Les quatre clichés montrent la même chose, à des distances et sous des angles différents.

Le directeur fit la moue. Lance posa ses deux mains à plat sur le bureau et se pencha en avant, tandis que l'autre, au contraire, comme dans un mouvement de recul, se calait dans son fauteuil.

- Monsieur le Directeur, si vous me donnez le feu vert, Jimmy pourrait nous faire une animation vidéo sur une photo d'archive de la plage. Tout pourrait être prêt pour le journal de treize heures.On a les quatre photos. C'est un scoop. Il paraît qu'il y aurait aussi une vidéo mais que le type voudrait la vendre. On pourrait régler ça dans l'après midi et ça passerait au journal de vingt heures. Qu'en pensez-vous ?
- Lance, est-ce que vous savez quel jour on est ?
- On est dimanche.
- Oui, mais dimanche combien ?
- Euh... dimanche quinze août...
- Et le quinze août, c'est quoi ?
- C'est le milieu du mois d'août, le début de la fin des vacances... je ne sais pas.... que voulez vous dire ?
- Le quinze août, Lance, c'est le jour de l'Asomption. Vous savez ce que c'est, l'Asomption ?
- Pas trop, non....
- C'est une fête religieuse, importante en France. C'est le jour anniversaire du décollage de la Vierge, vers le cieux.

Le directeur leva la tête vers le plafond du bureau. Machinalement, Lance en fit autant.

- Vous comprenez ce que ça signifie ?
- Non, pas très bien.
- Ce démarrage de la Vierge c'est le premier ovni de l'histoire, le premier authentifié, reconnu, estampillé, qu'on célèbre avec une fête, chaque année. Et pas n'importe quelle fête, surtout dans notre pays. Le Pape est à Lourde, mon vieux, avec Chirac. Il a lu un discours. Chirac aussi a parlé. Les mouvements d'extrême droite ont eux aussi leurs manifestations. Il y a des pèlerinages dans des tas de villages.
- Oui, et alors ?
- Mais, Lance, deux ovnis le même jour, ça ne va pas. Il y en a un de trop.
- Monsieur le directeur, il y a ces photos. Et, ce soir, on aura les témoignages de tas de gens. Il paraît qu'il y a même un ancien directeur du Cnes qui était en vacances sur les lieux et qui accepterait de témoigner. Je ne me rappelle plus son nom. C'est celui qui avait des gros sourcils bien noirs et qui avait toujours traité le dossier ovni avec indifférence. Il paraît qu'il est tout retourné. Un ovni qui prend en enfilade, lentement, comme à la parade, toute la place de la Baule en plein jour, ça n'est quand même pas rien.
- Lance, vous ne comprenez pas.
- Non, je ne comprends pas.
- Mon petit, je ne doute pas un instant que ces photos soient authentiques. Si vous avez des centaines de témoins, il est peu probable qu'il s'agisse d'un canular. Mais, comprenez-moi. En matière d'information il y a ce qui est vrai et ce qui est vraisemblable. Or, excusez-moi, un ovni, le quinze août, on va tous passer pour des mauvais plaisants. La Vatican va dire qu'on a essayé de foutre en l'air l'intervention du Pape. Sans parler du discours du Président, du rapprochement entre le pouvoir en place et les cathos. Si le dossier passe à treize heures, dix minutes après, moi je me fais souffler dans les bronches par le directeur de la chaîne, qui se sera lui-même fait allumer par l'Elysée. On va nous demander de publier un démenti, d'allonger n'importe quelle interprétation. Pour ça, il suffira de téléphoner au Cnrs ou à l'Observatoire de Nice : on en aura dix dans la minute qui suivra. Mais en fin du compte on passera tous pour des couillons. Je crois que vous ne réalisez pas. Ce foutu ovni tombe comme des cheveux sur la soupe.

Lance restait interdit.

- Alors, qu'est-ce qu'on fait ? On annule le reportage de FR3-Nantes ?

Le directeur croisa les mains, ferma les yeux et se concentra une bonne minute.

- On a bien une émission qui passe le dimanche soir, qui traite de ce genre de sujet ?
- Oui, ça s'appelle le carrefour de l'étrange. On y repasse des séquences extraites des X-files. Mais c'est vachement tard. Ca commence à minuit quinze. C'est un truc pour les gardiens de nuit ou les insomniaques.
- Eh bien cette émission tombe à pic. Vous virez les X-files et vous passez le truc là-dedans.
- Mais....
- Lance, rappelez-vous. En matière d'information il y a le vrai et le vraisemblable. Rien à voir....

Ceci est une fiction
Avatar de l’utilisateur
Peter
Fondateur
Fondateur
 
Messages: 704
Images: 1093
Enregistré le: 09 Avr 2011 12:35
Localisation: Belgique
Genre: Homme

Retourner vers Le salon de Terraburg

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités