2015 - Interview de Guillemette Allard-Bares , Auteure

Index des Interviews des écrivaines et auteurs

Règles du forum
Index des Interviews des écrivaines et auteurs

Texte disponible ici

2015 - Interview de Guillemette Allard-Bares , Auteure

Messagepar Terraburg » 27 Sep 2015 15:54

Interview d'auteure - écrivainGuillemette Allard-Bares
date
1743


Vous même :
  • Parlez-nous un peu de vous, votre bio de manière succincte (Nom, pays, ....
    Voyons, voyons… Je m’appelle Guillemette Allard-Bares, je suis jeune auteur ainsi que traductrice et correctrice. Je suis amoureuse des livres depuis ma petite enfance, ainsi que des langues et des mots en général…

  • Comment vous est venue l'idée d'être écrivaine / écrivain ?
    Je n’ai pas souvenir que cela me soit venu à un moment précis. Enfant, j’étais surtout une dévoreuse de livres, même si j’ai retrouvé avec surprise quelques bribes d’écrits. J’ai vraiment commencé à écrire à 13 ans, des poèmes, puis je me suis lancée dans les fanfictions — recréer une histoire ou creuser des personnages à partir de mondes ou d’intrigues mis au point par d’autres. Cela m’a beaucoup appris, autant au niveau du développement de mon style que du fait du côté fortement communautaire de la chose, qui m’a amenée à communiquer avec beaucoup d’autres passionnés de l’écriture, recevoir leurs avis et leurs conseils, échanger… Puis, un peu sur un coup de tête, j’ai tenté à 18 ans le NaNoWriMo ou National Novel Writing Month, un défi d’écriture consistant à rédiger 50 000 mots en un mois. Ça vous laisse un peu par terre ! Je n’aurais jamais pensé y arriver… Mais c’est de là qu’est sortie l’ébauche de mon premier roman, La Houleuse, puis de mon deuxième l’année suivante (celui-là est encore non publié). En fait, n’étant pas de nature très confiante, je n’aurais jamais vraiment pensé devenir “écrivain”. Je savais juste que l’écriture était une partie fondamentale de moi, sans laquelle je me sentirais incomplète. Aujourd’hui encore, j’ai souvent beaucoup de mal à trouver des idées mais je n’aspire qu’à avancer petit à petit, à grandir en tant qu’auteur en multipliant les expériences.

  • Est-ce que cette activité dans votre vie a changé le comportement dans votre entourage ? (Par exemple une meilleure appréciation de votre personne, ou de la jalousie)
    Non, pas du tout. Mes proches me soutiennent de manière plus ou moins lointaine, mais je n’ai pas remarqué de changement. En même temps, je ne suis que petite autopubliée, et ils n’entendent souvent parler de tout cela que de loin…

  • Et votre propre comportement a évolué, changé ?
    Je ne pense pas non plus. Peut-être que cela m’a apporté une certaine satisfaction personnelle, mais je suis du genre à vouloir toujours faire plus et mieux… Ça n’a pas changé grand-chose à ma manière de me voir, de réfléchir ou de fonctionner.

  • Une mauvaise expérience dans ce domaine ?
    Peut-être ma dernière ébauche de roman, où j’ai voulu m’essayer à un peu de science-fiction… Ratage intégral ! Mais bon, avec la distance je me dis que j’aurai tenté l’expérience, et que je pourrai peut-être un jour y revenir.

  • Quelles sont vos projets à termes (Court, moyen et long terme) ?
    J’étais ces derniers temps dans une période pas très créative, mais j’ai présentement quelques idées qui me trottent dans la tête. Peut-être quelques nouvelles sur des réécritures de mythes, et essayer de commencer un troisième roman, toujours assez centré sur le psychologique : une jeune femme enceinte se plongeant dans le passé de sa mère, pour mieux comprendre à la fois sa personnalité et son décès et explorer leurs rapports avant d’être prête à accueillir son propre enfant.

  • Est-ce que vous voudriez faire une carrière de cette activité ?
    Je ne me projette pas aussi loin, pas assez d’assurance sans doute ! Dans l’absolu, j’aimerais, évidemment. Du moins, j’aimerais vivre d’un ensemble des activités qui me passionnent : l’écriture, la traduction, peut-être le théâtre.

Au sujet de l'écriture proprement dite :
  • Que signifie être auteur pour vous ?
    Ça fait partie de moi. L’écriture est une nécessité, bien que pas forcément un besoin. Au long terme, si je n’écris pas, il me manque quelque chose et je suis perdue et insatisfaite. Voilà pour le côté “moi face à moi”. Après bien sûr, il y a le partage avec les lecteurs, qui est toujours une expérience merveilleuse !

  • Dans quelles circonstances vient l'inspiration ?
    Trop rarement à mon goût !!! Il n’y a pas de contexte particulier. Parfois elle vient comme un élan, parfois il faut vraiment forcer pour faire avancer les choses.

  • Un lieu de prédilection pour écrire ?
    Non, je peux me mettre un peu partout tant que j’ai de la place pour griffonner et que rien ne vient me distraire.

  • Lisez-vous vous-même ou évitez-vous de lire afin de ne pas vous inspirer d'autres auteurs ?
    Je lis autant que possible ! D’autant plus vu le problème d’inspiration que j’ai déjà mentionné. Mais même sans, je continuerais tout de même à lire. Il m’est arrivé de me sentir influencée par le style d’une personne que je venais de lire et qui m’avait marquée, mais ce n’est généralement que passager. Mon propre style se définit de plus en plus, et puis un peu de variété et de changement, ça ne peut jamais faire de mal, tant qu’on n’est pas dans l’imitation évidemment. On ne peut qu’apprendre du contact avec l’autre.

  • A-t-on besoin, pour le début de l’histoire de faits réels même si c'est une fiction ?
    Ce n’est pas impératif mais cela peut servir. À chacun de choisir.

  • Avez-vous à un moment où à un autre bloqué sur l’histoire ?
    Ohhh oui ! Ne plus savoir où va une intrigue, comment arriver à un point donné, comment l’organiser ou même ce qu’on peut bien faire ensuite… Je connais. Des points difficiles à passer dans une histoire, mais il faut bien en passer par là !

  • Que vous apporte l’écriture ?
    Quand ça se passe bien et que ça coule, une sorte d’exaltation. De la fierté. C’est une sacrée impression d’accomplissement…

  • Parmis vos écrits, le texte que vous préférez
    Mon deuxième roman, bien plus abouti à mes yeux. Quelques poèmes et fanfictions dont le style me satisfait vraiment ; je suis en général très attachée au style.

  • Aimeriez-vous que vos livres soient adaptés au cinéma ou à la télévision ?
    Bien sûr, j’adorerais, ce serait un sacré honneur !

  • Auriez-vous un conseil à donner à un jeune auteur ?
    Je suis jeune auteur ! S’accrocher. Travailler, garder l’esprit ouvert, essayer de recevoir les critiques et de s’améliorer sans cesse, de découvrir ses forces et ses faiblesses, pour renforcer les premières et essayer de remédier aux secondes petit à petit.

  • Si vous deviez dire simplement quelques mots de vous à un public, ce serait ?
    J’ai un peu de mal avec la notion de “public”, l’idée me donne envie d’aller me cacher dans un trou de souris ! Pas toujours facile de me mettre en avant, ou de parler de moi à part dans un dialogue. Bref, je ne suis qu’une petite auteur humble et passionnée. Que dire de plus à part que j’espère qu’ils apprécieront mes écrits.

  • Une devise ? Une couleur préférée ?
    Couleur préférée, sans doute le violet. Pas de devise précise, juste des idées générales : rester humble, rester ouvert, apprendre et s’améliorer sans cesse.

  • Selon vous, une question devrait être ajoutée ?
    Non, l’interview est déjà très bien ! Merci de m’avoir offert cette très intéressante occasion.

Merci d'avoir répondu à notre interview
Avatar de l’utilisateur
Terraburg
Fondateur
Fondateur
 
Messages: 129
Images: 24
Enregistré le: 09 Avr 2011 11:10
Genre: Non spécifié

Retourner vers Les interviews des écrivaines et écrivains

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités