2015 - Interview d'auteur de Valéry Hardiquest

Index des Interviews des écrivaines et auteurs

Règles du forum
Index des Interviews des écrivaines et auteurs

Texte disponible ici

2015 - Interview d'auteur de Valéry Hardiquest

Messagepar Terraburg » 19 Avr 2015 15:49

Interview d'auteur / écrivain
Valéry Hardiquest

Avril 2015

1639


Vous même :
  • Parlez-nous un peu de vous, votre bio de manière succincte (Nom, pays, ....
    D’abord, bonjour à toutes et tous. Merci à Terraburg pour cette invitation. Jeune quadragénaire (et oui, le temps file), j’habite près de Liège (la patrie du célèbre Tchanchès, entre-autres) en Belgique. Enseignant depuis un certain temps, l’écriture fait partie de mes passions. Une belle aventure presque magique s’est développé depuis 2012 avec, à la clé, plusieurs publications dans des recueils collectifs, suite à des concours d’écriture ou des appels à textes (Revue Encre Noire, Short-Edition, Concours Préambule avec les Editions Dricot, Les Rebelles Webzine). Fin septembre 2014, j’ai eu la chance de voir un premier recueil de nouvelles édité chez Acrodacrolivres : « 7 minutes et plus… ».

  • Comment vous est venue l'idée d'être écrivaine / écrivain ?
    J’avais écrit un récit aux environs de 18 ans, sans vraiment le montrer à beaucoup de monde. Puis la vie avait suivi son cours : études, premiers pas dans la vie active, construction d’une vie de couple, de famille,… tout en gribouillant quelques mots à l’occasion, sans prendre le temps de m’y investir. Et puis, fin 2012, j’ai décidé de m’y plonger, un peu aidé par le destin.

  • Est-ce que cette activité dans votre vie a changé le comportement dans votre entourage ? (Par exemple une meilleure appréciation de votre personne, ou de la jalousie)
    Nombreux sont ceux qui ont découvert une nouvelle facette de la personne que je suis. C’est sympa de surprendre. Cela n’a apporté que du positif.

  • Et votre propre comportement a évolué, changé ?
    Plutôt non, l’humilité est une de mes qualités (j’ai aussi des défauts, je vous rassure). Et puis, je suis conscient qu’il faut vraiment rester les pieds sur terre. Ce n’est pas parce que vous avez remporté un « petit » Prix et que vous avez un premier livre à votre nom que les éditeurs parisiens vont venir vous chercher… Par contre, je ne vous cache pas que l’aventure, comme les nombreux partages avec les lecteurs et d’autres auteurs, sont une belle source d’énergie et de confiance. Tout cela donne des ailes et vous pousse à « travailler » toujours plus pour offrir d’autres histoires.

  • Une mauvaise expérience dans ce domaine ?
    Non. Juste que les expériences permettent d’apprendre à porter un regard constructif sur chaque situation, notamment en participant à des concours. Quand on est 220 à envoyer un récit et que seuls huit sont sélectionnés, il faut apprendre à relativiser. Ne pas prendre certaines situations comme un échec mais comme une occasion de progresser.

  • Quelles sont vos projets à termes (Court, moyen et long terme) ?
    Je vais à nouveau participer à plusieurs évènements littéraires (Aubel ,Trazegnies, Blegny, ...) ainsi qu’à quelques concours d’écriture dans les mois qui viennent. Un second recueil de nouvelles est normalement prévu pour le quatrième trimestre 2015. Il est en cours de relecture. Enfin, j’ai envie de m’atteler à l’écriture d’un premier roman car j’ai plusieurs projets à l’état d’ébauche. Envie d’écrire quand tu nous tiens !

  • Est-ce que vous voudriez faire une carrière de cette activité ?
    En Belgique et même en France, c’est loin d’être évident. Comme je l’ai déjà dit, il ne faut pas tirer des plans sur la comète. Mais je pense que c’est un rêve que toutes celles et tous ceux qui écrivent ont…

Au sujet de l'écriture proprement dite :
  • Que signifie être auteur pour vous ?
    Etre auteur, c’est jouer avec les mots afin d’offrir des émotions, du suspense, des sourires, de l'optimisme et des surprises à autrui comme à soi-même. C’est aussi laisser s’exprimer l’âme d’enfant qui sommeille en nous.

  • Dans quelles circonstances vient l'inspiration ?
    Il y a de nombreux cas de figure. Une anecdote, un article de journal, une situation vue en rue, un souvenir, etc… Et puis, il y a aussi ce côté magique des idées qui arrivent et qui s’assemblent sans que vous ne les contrôliez vraiment.

  • Un lieu de prédilection pour écrire ?
    Généralement mon living, mon bureau ou ma chambre. Avec comme point commun le fait que je dois idéalement créer ma petite bulle afin de mieux plonger dans les histoires que je construis.

  • Lisez-vous vous-même ou évitez-vous de lire afin de ne pas vous inspirer d'autres auteurs ?
    Je ne sais pas s’il est aisé d’être auteur sans être un minimum lecteur. Enfant, je dévorais les BD. Ado, j’adorais une collection de romans étiquetée Alfred Hitchcok présentant une bande de jeunes enquêteurs. Aujourd‘hui, même si ce n’est pas toujours évident, il n’y a pas un mois sans au moins un livre à mes côtés.

  • A t'on besoin, pour le début de l’histoire de faits réels même si c'est une fiction ?
    Non, la réalité peut venir enrichir une fiction. Il y a toujours une petite part de ce que l’on connait ou de soi dans ce que l’on écrit mais l’imaginaire prend plus de place.

  • Que vous apporte l’écriture ?
    Beaucoup de choses ! De petites insomnies (quand l’histoire continue à se construire dans la tête en dehors du temps imparti à l’écriture), de la magie, des sourires, de beaux partages, du plaisir, …

  • Parmis vos écrits, le texte que vous préférez
    Difficile de choisir car chaque écrit a une histoire et est devenu un beau souvenir. Peut-être les nouvelles « Une terrible erreur » ou « Un tueur impuni » pour les surprises qu’elles réservent et « Une soirée d’automne » parce qu’elle est très personnelle.

  • Aimeriez-vous que vos livres soient adaptés au cinéma ou à la télévision ?
    Quelqu'un a-t-il déjà répondu non ?

  • Auriez-vous un conseil à donner à un jeune auteur ?
    Dans l’absolu, j’en suis encore un… Alors, je dirais qu’il faut être conscient qu’écrire est un plaisir mais que cela demande tout de même un travail certain. Il faut être ouvert à la critique pour nourrir l’expérience. Enfin, qu’il faut croire en ses rêves, essayer de les faire vivre, tout en restant les pieds sur terre (décidément). Mais qui sait où peut nous conduire la route des possibles.

  • Si vous deviez dire simplement quelques mots de vous à un public, ce serait ?
    Un auteur n’est pas grand-chose sans partage. Alors, chaque lectrice, chaque lecteur est important. Comme je le dis souvent sur mon FB auteur, sur le site Short-Edition ou dans les foires du livre : merci ! Ce n’est pas original mais c’est tellement vrai !

  • Selon vous, une question devrait être ajoutée ?
    Non, très sympa et complet. Encore merci pour cette initiative.

Merci d'avoir répondu à notre interview
Avatar de l’utilisateur
Terraburg
Fondateur
Fondateur
 
Messages: 129
Images: 24
Enregistré le: 09 Avr 2011 11:10
Genre: Non spécifié

Retourner vers Les interviews des écrivaines et écrivains

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron