2015 - Interview auteure : Bettina Nordet

Index des Interviews des écrivaines et auteurs

Règles du forum
Index des Interviews des écrivaines et auteurs

Texte disponible ici

2015 - Interview auteure : Bettina Nordet

Messagepar Terraburg » 07 Mai 2015 20:34

L'interview de Bettina NordetInterview d'auteure / écrivaine
Bettina Nordet

Mai 2015
1652 1653


Vous même :
  • Parlez-nous un peu de vous, votre bio de manière succincte (Nom, pays, ....
    Se présenter est un exercice toujours un peu délicat, n’est-ce pas ? Alors allons-y : je m'appelle Bettina Nordet, et je suis née et je vis dans le sud de la France. J'ai commencé à écrire à l'âge de 9 ans. Des poèmes d'abord, puis des récits que je faisais partager à mes camarades de classe. Ensuite je les conservais dans un classeur (que j'ai toujours d'ailleurs). Je suis une passionnée d’Histoire et de mythologie depuis l’adolescence, et je me plonge régulièrement avec délectation dans tous les ouvrages qui y ont trait. Je suis également une adepte du Patchwork, de la restauration de meubles, de la culture des Bonsaïs, et, amoureuse du merveilleux, je me suis adonnée durant onze ans aux joies du jeu de rôle médiéval fantastique. Après des études de droit et de commerce, j’ai embrassé une carrière au service des autres, qui me laisse assez de temps libre pour assouvir ce que je nomme affectueusement mon « vice » : l’écriture. J’écris des romans d’urban fantasy et des romans historiques d’aventures romanesques. Pour l’instant, car je lorgne aussi sur d’autres genres…


  • Comment vous est venue l'idée d'être écrivaine / écrivain ?
    Je ne sais pas si l'on peut vraiment dire que l'idée "m'est venue". En fait, c'est plutôt quelque chose qui s'est "imposé". Quand vous avez la tête pleine d'histoires, de personnages, qui s'invitent sans permission, se télescopent, bouillonnent encore et encore, la seule solution c'est de les écrire pour s'en libérer, et... faire la place à d'autres...! C'est en flux tendu. Ca ne s'arrête jamais.


  • Est-ce que cette activité dans votre vie a changé le comportement dans votre entourage ? (Par exemple une meilleure appréciation de votre personne, ou de la jalousie)
    Au départ non. Puis, comme les retours lecteurs ont été plutôt bons, que ce soit sur internet ou sur les salons, le comportement familial (qui a toujours été positif et encourageant, je le précise) a évolué du "C'est bien d'avoir une passion." à "Finalement c'est vraiment du sérieux ; continue. Travaille !!!". Dans l'environnement professionnel ça oscille entre "Génial !!! Où on peut acheter tes livres ?" et "Mmh ? Mouais c'est bien. Bon, pour le boulot on disait..."


  • Et votre propre comportement a évolué, changé ?
    Non. Je ne pense pas. Je ne fais pas partie des gens qui sont différents en fonction du moment, du lieu, ou du contexte. Je suis toujours la même que ce soit chez moi ou en dehors. La chose qui a changé je crois c'est que je ne me sens plus seule à aimer mes personnages ^^


  • Une mauvaise expérience dans ce domaine ?
    Non. Rien ne me vient à l'esprit.


  • Maisons d'éditions : une mauvaise expérience ? un refus ?, vous remettez-vous en question en cas de refus ? Une révision du texte ?
    Non, pas de mauvaise expérience ; j'ai de la chance. Les maisons d'éditions chez qui je suis (il y en a deux : Les Editions du Chat Noir et les Editions du Petit Caveau) sont vraiment à l'écoute de leurs auteurs tout en étant très professionnelles. Question refus, je croise les doigts mais je n'en ai pas (encore) eu. Donc difficile pour moi de vous dire quelle serait ma réaction. Probablement de la déception (c'est humain), mais je pense que je chercherais à comprendre ce qui a motivé ce refus et j'essayerais de voir ce que je peux faire pour rectifier le tir.


  • Quelles sont vos projets à termes (Court, moyen et long terme) ?
    Mes projets à court terme : Terminer la rédaction du tome 3 de la Geste des Exilés, ma série d'Urban fantasy éditée aux Editions du Chat Noir. A moyen terme : Commencer à élaborer la trame de ma future trilogie fantastique (une dystopie) et commencer à l'écrire, me mettre enfin à la rédaction du tome 4 de ma série historique romanesque "Le cycle du Lys", et avancer l'écriture de mes deux projets de romans MM. A long terme : Ecrire, écrire, écrire...


  • Est-ce que vous voudriez faire une carrière de cette activité ?
    Si je voudrais ne m'adonner qu'à ma passion tout le temps ? Euh... voyons, attendez que je réfléchisse... OUIIIII ! Ce serait vraiment génial !

Au sujet de l'écriture proprement dite :
  • Que signifie être auteur pour vous ?
    Partager de l'évasion, du rêve. Procurer du plaisir aux autres. Les rendre heureux l'espace de leur lecture. Créer. Comme la peinture, le dessin, le chant, la cuisine, la couture, etc, écrire c'est faire acte de création. Et c'est quelque chose de totalement fabuleux.


  • Dans quelles circonstances vient l'inspiration ?
    Les idées peuvent débarquer n'importe quand, même à des moments aussi incongrus que dans une salle d’attente de médecin, lors d'un trajet en voiture ou en métro, ou quand je suis en train de faire les courses, etc. Un mot, une phrase, une chanson, une image, tout peut déclencher quelque chose dans mon cerveau. Comme si une muse me soufflait les idées, les péripéties, les unes après les autres, les interactions entre elles. Tout prend vie dans ma tête, et s'enchaîne avec une évidence telle que j'ai presque l'impression de ne faire que retranscrire une histoire que l'on m'aurait racontée.


  • Un lieu de prédilection pour écrire ?
    Bien sûr, je préfère écrire chez moi, bien tranquille, mes écouteurs sur les oreilles, en train d'écouter la playlist sélectionnée pour cet écrit, avec une bonne tasse de mon infusion favorite et une barre de chocolat noir aux épices. Mais je peux écrire dans n'importe quel lieu : le TGV, la voiture, les salles d'attente, etc. Et le bruit ne me gène pas ; quand j'écris, je suis ailleurs.


  • Lisez-vous vous-même ou évitez-vous de lire afin de ne pas vous inspirer d'autres auteurs ?
    Je lis énormément. Quand je referme un livre, c'est pour en ouvrir un autre. J'ai toujours un livre avec moi. Toujours. Je n'ai pas la crainte de m'inspirer d'autres auteurs, parce que j'ai une imagination très (trop !) prolifique. Et puis, de toutes les façons, même si on ne s'inspire pas des écrits des autres, depuis le temps que l'Humanité écrit et raconte des histoires, il ne faut pas se leurrer, un peu tous les sujets ont été abordés, donc il est un peu inévitable de tomber sur des thèmes déjà traités. Après, ce qui fait la différence c'est la manière dont c'est raconté, que ce soit dans le choix d'exposition du sujet ou dans le style d'écriture lui-même.


  • A t'on besoin, pour le début de l’histoire de faits réels même si c'est une fiction ?
    En ce qui me concerne, non. Pour l'instant ça n'a jamais été le cas. Par contre, il y a dans mes écrits des scènes ou des dialogues qui m'ont été inspirés par ce que j'ai pu vivre dans la vie réelle, des situations rencontrées.


  • Que vous apporte l’écriture ?
    Du plaisir, de la distraction, des défis, et la chance de rencontrer plein de gens passionnés comme moi par l'écriture et la lecture.


  • Parmi vos écrits, le texte que vous préférez
    Là vous me posez une colle. C'est comme demander à un parent lequel de ses enfants il préfère. J'aime passionnément chacune de mes histoires au moment où je les écris. On va dire que j'ai peut-être une tendresse particulière pour "Le Lys du Roi", le tome 1 de ma série historique romanesque "Le cycle du Lys" parce que c'est mon tout premier récit à être devenu un livre


  • Aimeriez-vous que vos livres soient adaptés au cinéma ou à la télévision ?
    Bien sûr ! J'imagine que la plupart des auteurs ne seraient pas contre ^^. Voir une histoire et des personnages que l'on a créés prendre vie sur un écran doit être une expérience incroyable. On me dit d'ailleurs très souvent que j'ai une écriture très "visuelle" et que mes histoires feraient de bons films. Alors, avis aux scénaristes et aux producteurs ! ^^


  • Auriez-vous un conseil à donner à un jeune auteur ?
    Qu'il fasse une trame avant de se lancer dans la rédaction (ça empêche d'oublier des choses en route et permet de savoir exactement où l'on va) et que tout ce qu'il sera amené à écrire ait une raison d'être dans son intrigue (par exemple éviter les phrases de dialogues qui ne servent pas son propos et alourdissent le récit, comme les "Bonjour monsieur, comment allez-vous ?" "Bien et vous ?"). Je me souviens encore d'un conseil, que j'ai lu il y a des années, donné par un écrivain (je ne sais plus qui) qui disait quand on lui demandait quel genre était le meilleur pour réussir dans l'écriture : "Tous les genres sont bons, sauf le genre ennuyeux. On peut bousculer le lecteur, voire le choquer, mais jamais l'ennuyer". C'est une chose que je garde constamment à l'esprit.


  • Si vous deviez dire simplement quelques mots de vous à un public, ce serait ?
    Je lui dirais : "Quel plaisir de vous rencontrer !" Grâce à l'écriture, j'ai fait des rencontres incroyables qu'elles soient virtuelles (sur Facebook, Booknode...) ou réelles (lors des salons), et ça c'est juste génial !


  • Selon vous, une question devrait être ajoutée ?
    Non, je pense que nous avons fait le tour. Une prochaine fois peut-être ?^^

Merci d'avoir répondu à notre interview
Avatar de l’utilisateur
Terraburg
Fondateur
Fondateur
 
Messages: 129
Images: 24
Enregistré le: 09 Avr 2011 11:10
Genre: Non spécifié

Retourner vers Les interviews des écrivaines et écrivains

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités